Conférence sur l’électrosmog et les 5G – Milan, 30-31 mars

La conférence s’est terminée par un grand succès auprès du public.

Vous pouvez regarder les vidéos du premier jour de la Conférence.

Le professeur Olle Johansson et le président de l’AIE, Paolo Orio.

Cher lecteur,

La mise en œuvre de la technologie de communication sans fil «5G», qui a déjà commencé dans certaines villes italiennes, qui triplera bientôt les antennes de téléphone portable, aura des effets sociaux et sanitaires dévastateurs, selon les experts. Le déploiement ultérieur de réseaux 5G à des fréquences millimétriques entraînera une multiplication supplémentaire des antennes, augmentant l’impact sur la population déjà détecté avec les technologies 2G-3G-4G.

Toutes les personnes sensibles, parce qu’elles font attention à l’écosystème ou sont physiquement sensibles … aux champs électromagnétiques (CEM), doivent dire NON à voix haute! Il est essentiel de recevoir des informations et des mises à jour sur ce sujet, ainsi que d’organiser et de construire un réseau cohérent de comités et d’associations présents dans les différents territoires italiens!

L’Association italienne des électro-sensibles (AIE) organise le 1er atelier national, auquel participeront des experts italiens et internationaux, destiné à

La participation est limitée et totalement GRATUITE, y compris les pauses café et le brunch (un “obolo” gratuit et volontaire sera apprécié…), après inscription, que vous pouvez effectuer en cliquant sur le bon lien. Le siège est le prestigieux hôtel Michelangelo, à quelques pas de la gare centrale de Milan. Vous trouverez ci-dessous le programme complet de l’événement. Faites passer le mot et ne le manquez pas !

Paolo Orio – Président de l’AIE (www.elettrosensibili.it)

Présentation de l’événement

La conférence “Elettrosmog, 5G, Elettrosensibilità, Elettrosensibilità” se tiendra les 30 et 31 mars prochains à Milan, à l’hôtel Michelangelo (à quelques pas de la gare centrale). Elle est consacrée à une urgence dont les médias ne parlent malheureusement jamais, mais qui concerne déjà un million et demi d’Italiens qui ont développé une électrosensibilité aux champs électromagnétiques.

L’événement, en accès libre sur réservation, sera l’occasion d’aborder les différents aspects scientifiques, médicaux, réglementaires et juridiques de l’électrosmog et de l’électrosensibilité, ainsi que de parler des risques associés à la technologie 5G actuellement en phase de pré-lancement, à partir des conséquences de l’exposition aux radiofréquences rencontrées à la fois à court terme (électrosensibilité) et à long terme (cancer, infertilité, maladies neurovégétatives, etc.).

La conférence réunira des chercheurs de renommée internationale, comme le professeur Olle Johansson, neuroscientifique du prestigieux Institut Karolinska de Stockholm (Suède), qui a été parmi les premiers au monde à étudier la relation entre les radiations émises par les moniteurs d’ordinateurs et les altérations dermatologiques, et qui est donc considéré comme le “père” de l’électrosensibilité.

Fiorella Belpoggi, biologiste et directrice de la zone de recherche de l’Institut Ramazzini de Bologne, interviendra, également. Ces derniers mois, elle a diffusé les données issues de dix années de recherche en laboratoire sur les effets en “champ lointain” des radiofréquences des téléphones mobiles, dont on a constaté chez les rats qu’ils étaient associés au développement de tumeurs cardiaques et cérébrales, par analogie avec ce qui a été découvert pour le “champ proche” des téléphones mobiles par le National Toxicology Program (États-Unis).

Avocat Stefano Bertone, du cabinet Ambrosio

L’objectif est en fait de fournir des “pilules” de formation aux personnes présentes dans deux domaines : les indications légales de “premiers secours”, et un protocole de diagnostic/thérapie et de reconnaissance de la maladie, qui à ce jour n’est reconnue ni par notre service de santé ni par l’OMS. En Suède, par exemple, elle est assimilée à un handicap, avec toutes les protections qui en découlent.

“Il y aura aussi nos médecins qui vous aideront chaque jour, par exemple, dans le diagnostic de l’électrosensibilité et qui produiront – pour la première fois en Italie – un protocole diagnostique, thérapeutique et pronostique de l’électrosensibilité”, explique Paolo Orio, médecin et président de l’AIE, “et ce protocole pourra, ensuite, être emprunté au système national de santé”.

La deuxième journée de la conférence abordera, plus généralement, le problème de l’électrosmog aux fréquences radio (en particulier, les téléphones mobiles et le Wi-Fi) et à la 5G, qui menace d’augmenter considérablement le nombre de personnes développant une électrosensibilité. Le journaliste d’investigation Maurizio Martucci, nouvel auteur du livre Manuale di autodifesa per elettrosensibili, vous ferez part des dernières nouvelles sur ce front très chaud.

Enfin, une tentative sera faite pour créer une coordination nationale entre les différents comités italiens traitant de l’électrosmog, afin de faire front commun contre ce qui promet d’être une menace imminente, étant donné que la 5G sera ajoutée aux technologies existantes ne laissant aucune zone sans radiation, et que le nombre de personnes électrosensibles a augmenté au même rythme que le nombre d’antennes de téléphonie mobile, qui avec la 5G va déjà initialement tripler.

Un autre objectif de la conférence est en fait le «réseautage», créant une cohérence en discutant de la «plate-forme organisationnelle» et du plan d’intervention politique, qui devrait inclure tous les comités et associations. Toutes les personnes sensibles, parce qu’elles sont attentives à l’écosystème ou sont physiquement sensibles aux champs électromagnétiques, doivent déjà s’organiser et former un réseau cohérent de comités et d’associations présents dans les différents territoires de l’Italie.

Vous pouvez vous inscrire à l’événement en vous connectant sur le site Web de l’Association italienne d’électro-sensibilité (www.elettrosensibili.it), où vous trouverez également un programme complet d’intervenants et des sujets abordés dans leurs discours. Un petit espace sera réservé aux sponsors, sans lesquels l’événement ne serait pas possible.