Comment espionner une personne ?

Maintenant, le sujet à parler est celui de la sécurité informatique. Plus précisément, les techniques les plus couramment utilisées par les pirates informatiques pour espionner les utilisateurs et voler sur leurs appareils des informations très importantes, telles que les mots de passe, les conversations privées, les numéros de cartes de crédit, etc. Dans ce guide sur la manière d’espionner une personne, vous allez savoir non seulement les principales techniques de piratage utilisées par les criminels, mais il existe également quelques conseils pratiques sur la manière dont vous pouvez vous défendre, afin que vous disposiez des “armes” nécessaires pour éviter les situations désagréables pour votre vie privée. Bien entendu, n’utilisez pas les techniques pour espionner d’autres personnes : vous risqueriez ainsi de vous exposer à des poursuites pénales. Prenez tout le temps nécessaire pour vous concentrer sur la lecture des prochains paragraphes et, surtout, essayez de suivre les conseils afin de pouvoir vous défendre correctement contre les cybercriminels.

Comment espionner une personne à partir d’un téléphone portable ?

Tout d’abord, en voyant de près comment espionner une personne à partir d’un téléphone portable. Depuis que le smartphone est devenu un outil “central” dans notre vie quotidienne et compte tenu du fait qu’il contient beaucoup d’informations personnelles, il est l’une des “proies” préférées des cybercriminels. Voyez donc comment il peut être attaqué et comment se défendre contre de telles tentatives d’intrusion.

App-spia

Lorsque l’on se demande comment espionner une personne à distance, on parle souvent de ce que l’on appelle des applications d’espionnage. Comme leur nom l’indique, ces applications vous permettent d’espionner les autres utilisateurs à distance sans qu’ils ne s’en aperçoivent. Certaines applications d’espionnage sont très puissantes et peuvent être capables de prendre des appels (entrants et sortants), de taper du texte sur le clavier, d’envoyer et de recevoir des messages, de localiser l’appareil, d’obtenir des informations sur les cartes de crédit, des mots de passe de comptes et, dans certains cas, même de prendre le contrôle de la caméra et du microphone de l’appareil contrôlé. Vous vous demandez comment vous pouvez repérer les applications d’espionnage ? Comme ils se déguisent généralement, les localiser via les menus d’Android et d’iOS peut ne pas être facile. Par conséquent, vous pouvez essayer de taper les codes d’accès que certaines applications d’espionnage (comme iKeyMonitor) utilisent pour modifier leurs paramètres. Voici quelques tentatives que vous pouvez faire. Une fois que vous avez constaté la présence d’applications d’espionnage, vous devez immédiatement essayer de les retirer de l’appareil. Dans de nombreux cas, la seule façon vraiment efficace de le faire est de restaurer Android (si vous avez un téléphone Android) ou de restaurer iOS (si vous avez un iPhone). Les applications de contrôle parental peuvent également constituer une menace importante pour votre vie privée. Ils pourraient être utilisés à mauvais escient comme applications d’espionnage par des membres de la famille et des partenaires trop jaloux. L’installation de ces applications, comme vous pouvez le comprendre, nécessite un accès physique à votre appareil : une fois installées, elles peuvent cependant vous permettre (comme de véritables applications d’espionnage) d’obtenir de nombreuses informations sur vos activités. Pour trouver des applications pour le contrôle parental, essayez de les rechercher dans les paramètres de votre appareil : sur Android, allez dans Réglages > Applications ou Apps et parcourez la liste des applications installées ; si vous utilisez iOS, allez dans Réglages > Général > Espace libre iPhone et parcourez la liste des applications installées. Si vous pouvez repérer des applications “suspectes”, vous devrez essayer de les désinstaller : on a expliqué comment désinstaller des applications sur Android et sur iPhone dans les nouveaux tutoriels. Si vous avez un smartphone Android, on vous met également en garde contre les logiciels malveillants, en fait, sont un autre type d’outil appartenant à la catégorie des applications d’espionnage à prendre en compte, puisqu’ils peuvent également être utilisés pour des activités d’espionnage par des personnes malveillantes. Pour détecter leur présence, on recommande d’utiliser un bon logiciel anti-malware (par exemple Avast Mobile Security). Sur iOS, ce risque n’existe pas, sauf si vous avez exécuté l’évasion : dans ce cas, on vous suggère de le supprimer.

Ingénierie sociale

Ce qu’on appelle “ingénierie sociale” est une autre “arme” utilisée par les cybercriminels pour espionner leurs victimes et c’est pourquoi on veut vous mettre à l’affût. Il s’agit d’un ensemble de techniques utilisées par des personnes malveillantes qui, exploitant la naïveté des utilisateurs, les contournent afin de prendre possession de leurs appareils (physiquement ou non). Souvent, sous un prétexte, le cybercriminel (ou, beaucoup plus souvent, son complice) demande à la “victime” désignée d’emprunter son téléphone portable. Profitant de la situation, l’agresseur installe alors un logiciel d’espionnage sur l’appareil de l’utilisateur, qui lui permettra d’espionner la “victime” à distance, comme on l’a amplement illustré dans le chapitre précédent. Comment se défendre contre cette technique de piratage ? Simplement en ne prêtant pas vos appareils à des étrangers et/ou des personnes en qui vous n’avez pas confiance aveuglément, en ne laissant pas l’appareil sans surveillance et en utilisant un code PIN de déverrouillage sécurisé.

Hameçonnage

Une autre technique d’espionnage à laquelle vous devez faire attention et contre laquelle vous devez tenter de vous défendre est l’hameçonnage qui, comme vous le savez peut-être déjà, consiste à envoyer des SMS ou des e-mails contenant des liens : ces liens renvoient généralement à des pages web – qui reproduisent souvent les caractéristiques de sites célèbres, qui peuvent vous obliger à saisir les informations d’identification de votre compte, à installer des applications ou à télécharger des pièces jointes. Comme vous pouvez l’imaginer, si l’utilisateur tombe dans ce piège, il risque de fournir aux personnes malveillantes leurs mots de passe, les détails de leurs cartes de crédit et d’autres données (potentiellement tout, si vous finissez par installer des logiciels que vous croyez inoffensifs alors qu’en réalité ce sont des applications d’espionnage). Une technique insidieuse mais très efficace. Eh bien, vous n’avez qu’une seule arme pour vous défendre contre elle : ignorer les liens suspects que vous recevez par SMS ou par e-mail. N’oubliez pas que les réseaux sociaux, les banques et autres, n’envoient jamais à leurs utilisateurs des liens pour réinitialiser les mots de passe de leurs comptes (sauf si l’utilisateur le demande), ni ne les invitent à télécharger des applications de sites externes. En outre, on vous recommande de bloquer les courriels non désirés, pour minimiser la réception de courriels potentiellement dangereux.

Réseaux Wi-Fi non sécurisés

Les réseaux Wi-Fi publics sont généralement peu sûrs et peuvent être utilisés par des cybercriminels pour espionner une personne sans se faire remarquer. En fait, les criminels malveillants utilisent ces réseaux pour “renifler” les données des utilisateurs qui y sont connectés. Lorsque vous êtes loin de chez vous, donc si vous avez besoin de vous connecter à l’internet, ne le faites que sur des réseaux Wi-Fi privés (par exemple celui du bureau ou de la maison d’un ami), sinon vous préférez la connexion de données de votre téléphone portable, en l’utilisant via un hotspot.

Comment espionner une personne sur Facebook ?

Vous voulez savoir comment espionner quelqu’un sur Facebook ? Eh bien, les techniques utilisées par les cybercriminels sont essentiellement celles que j’ai énumérées dans les chapitres précédents et elles sont presque toujours basées sur la naïveté et l’inexpérience des utilisateurs : c’est pourquoi il vaut mieux ne jamais baisser sa garde et garder les yeux toujours ouverts (surtout si on vous envoie des messages “suspects” prétendant provenir de l’équipe du réseau social). Pour plus d’informations sur la manière d’espionner une personne sur Facebook, on vous suggère de revoir le contenu des chapitres précédents et de jeter un coup d’œil aux articles dans lesquels on explique en détail comment espionner sur Facebook, comment espionner sur Facebook depuis votre téléphone portable et comment espionner les conversations sur Facebook. Pour la protection des profils, on recommande également d’activer l’authentification à deux facteurs.

Comment espionner quelqu’un sur Instagram ?

Si vous vous demandez comment espionner une personne sur Instagram, les personnes malveillantes utilisent toujours les mêmes techniques de piratage. Pour plus d’informations sur la manière d’espionner une personne sur Instagram, passez ensuite en revue le contenu des chapitres précédents et, si vous le pouvez, voyez les aperçus dans lesquels on explique en détail comment espionner Instagram et comment pirater un profil Instagram.

Comment espionner une personne sur le PC ?

L’un des moyens utilisés par les cybercriminels pour espionner une personne dans la maison est d’attaquer son PC. Pour espionner le PC d’une personne, les cybercriminels pourraient également utiliser des logiciels d’espionnage, l’hameçonnage et le “reniflage” de données, des techniques dont on vous a déjà parlé dans les chapitres précédents.